Sommaire

Le carrelage, comme beaucoup de matériaux, est soumis à un certain nombre de normes. Elles permettent d’encadrer la fabrication des carreaux, mais aussi, grâce à des tests imposés, nous aiguillent sur l’usage qu’on peut faire du carrelage. Les résultats de ces tests sont les meilleurs indicateurs pour savoir si le carrelage choisi est résistant et s'il est adapté à son utilisation et environnement futurs. Pour tout savoir sur les normes du carrelage intérieur, c'est par ici !

Intérêt et objectif des normes du carrelage intérieur

Les normes sont par définition des règles à suivre. Pour le carrelage, il existe ainsi des normes de fabrication qui encadrent la qualité intrinsèque des carreaux. Les normes d’usage nous orientent surtout sur la résistance du carrelage aux différentes contraintes qu’on peut être amené à lui imposer : on ne sollicite pas un carrelage d’entrée avec accès vers l’extérieur comme le carrelage d'une chambre.

Des tests sont réalisés sur le carrelage afin de le soumettre à la rayure, aux taches, à la résistance mécanique, à la casse ou à la glissance. Grâce aux résultats de ces expérimentations, on catégorise alors les carreaux, ce qui permettra ensuite de sélectionner le carrelage adapté à ses besoins.

Les différents types de normes du carrelage intérieur

Carrelage intérieur et classements UPEC

Les classements UPEC n’existent que sur le marché français. Ils permettent d’associer les locaux aux différents types ou formats de carreaux. Tous les carrelages ne bénéficient pas de ce classement, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas résistants, mais seulement qu’ils n’ont pas été testés.

Chaque lettre (U, P, E, C) est associée à un chiffre (de 0 à 4) pour catégoriser les locaux et les carreaux. Plus le chiffre est élevé, meilleure est la résistance.

Critères Description Valeurs
U (usure) Résistance à l’usure, la rayure, et la marche de 1 à 4
P (poinçonnement) Résistance mécanique à la flexion (casse), à l’impact (chutes d’objets), aux chaises à roulettes, etc. de 1 à 4
E (eau) Comportement du matériau face à l’eau (stagnante ou pas) de 0 à 4
C (chimie) Résistance aux taches et aux produits chimiques de 0 à 4

Carrelage intérieur et normes PEI

Les normes PEI sont des équivalents aux classements UPEC mais concernent uniquement les carreaux en grès émaillés (hors pleine masse donc). Il s’agit de tests à l’abrasion et à l’usure sur l’email.

Les locaux sont classés PEI (de 1 à 5) selon leur fréquentation ; de la salle de bains individuelle jusqu'à la boutique. On y associe ainsi le bon carrelage qui lui aussi bénéficie du classement PEI adapté.

Classe Description
PEI I Pièce à passage faible, parcourue pieds nus, type salle de bains
PEI II Pièce à passage modéré, à faible abrasion, type chambre sans accès vers l’extérieur
PEI III Pièce à passage fréquent, abrasion moyenne, type entrée ou salon/séjour sans accès vers l’extérieur
PEI IV Pièce à passage important, trafic considérable dans une maison individuelle, type salon/séjour ou cuisine
PEI V Pièce à passage intense, adapté aux locaux publics, type locaux professionnels et boutiques
Lire l'article Ooreka

Carrelage intérieur et échelle de MOHS

L’échelle de MOHS permet un classement des carrelages à la rayure et notamment la dureté des minéraux. Les carreaux peuvent donc y être associés mais cette information n’est pas souvent mise en avant :

  • de 1 à 4, le matériau est facilement rayable ;
  • à 5/6, la résistance à la rayure est correcte ;
  • à 7/8, la résistance à la rayure est bonne ;
  • à 9/10, la résistance à la rayure est très bonne.

Carrelage intérieur et normes de glissance

Deux types de tests sont effectués pour évaluer et classer le carrelage en termes de glissance.

Norme A/B/C : résistance à la glissance « pieds nus »

  • A = adhérence moyenne ;
  • B = adhérence élevée ;
  • C = adhérence forte.

Cette norme est importante pour les pièces dites d’eau comme les salles de bains, mais aussi pour les bacs de douches.

Lire l'article Ooreka

Norme R : résistance à la glissance « pieds chaussés »

La glissance pieds chaussés est spécifiée par la lettre R associée à un numéro de 9 à 13. Le classement monte par des effets de structure sur les carreaux :

  • les classements R9 et R10 sont suffisants pour les usages intérieurs du carrelage ;
  • les classements supérieurs concernent les domaines extérieurs, commerciaux et industriels.
Carrelage

Carrelage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la pose, l'entretien et la rénovation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Choix par pièces

Sommaire

Salle de bain et sanitaires

Carrelage de salle de bain

Séjour et salle à manger

Carrelage pour séjour

Entrée et couloirs

Carrelage pour couloir et entrée