Techniques de pose de carrelage

Sommaire

Le carrelage, quels que soit le modèle et le format choisis, doit être posé selon des règles précises pour que sa durée de vie soit optimale. Globalement, il existe 3 techniques de pose de carrelage. Vous avez le choix entre la pose scellée, la pose collée et la pose clipsée. Les poses collée et scellée sont encadrées par des DTU (documents techniques unifiés) très précis fixant les normes. Explications.

Pose de carrelage : la technique scellée

La pose scellée du carrelage est de plus en plus rare en intérieur, mais plus courante pour les terrasses extérieures. Elle ne concerne que les projets en neuf et n’est pas particulièrement adaptée à la rénovation, à moins de créer un nouveau support ciment.

Ce type de pose permet d’enchaîner le gros œuvre et la finition en 1 seule fois, sans attendre de temps de séchage.

Avantages de la technique de pose de carrelage scellée

L'intérêt majeur de ce type de pose est, dans le cadre d’un projet neuf, qu'il n'y ait pas de support existant. La méthode scellée permet de poser le carrelage directement sur la dalle de ciment. Elle engendre ainsi une grosse économie sur le budget colle. Pas besoin de mortier colle pour fixer les carreaux !

Inconvénients de la technique de pose de carrelage scellée

L’inconvénient principal est la rapidité de pose. Il faut enchaîner toutes les étapes, gros œuvre ET finition, dans un très court laps de temps pour une pose réussie : installation de la chape, scellement des carreaux, jointoiement.

Enfin, la pose scellée ne concerne que le carrelage au sol ; elle est impossible à réaliser pour les murs.

Tarif de la technique de pose de carrelage scellée

La pose scellée reste une pose assez technique, la mise à niveau étant extrêmement importante. Les tarifs varient selon la configuration des projets (intégration de profils, pose de plinthes, etc.)

Il faut compter environ entre 30 et 40 € le m² pour une pose réalisée par un carreleur, dont c’est le métier et qui connait toutes les spécificités de la technique.

Pose de carrelage : la technique collée

La pose collée de carrelage est aujourd'hui la plus courante. Elle est envisageable à la fois pour des projets neufs et pour la rénovation. On peut poser du carrelage collé sur une multitude de supports, y compris même sur un ancien carrelage.

Le principe de la pose collée reste le même que pour la pose scellée, mis à part le fait qu’on utilise des mortiers colles sur des supports déjà existants. On applique une colle adaptée au support et aux carreaux directement sur chacun des deux. On effectue ensuite l’opération finale de jointoiement entre les carreaux.

Avantages de la technique de pose de carrelage collée

La pose collée, quoi que technique, est accessible à un bon bricoleur. Les matériaux doivent être bien choisis mais la pose, lorsque les règles de base sont respectées, est tout à fait réalisable par un non-professionnel.

Elle convient parfaitement aux sols et aux murs ; on peut même dans la plupart des cas utiliser le même mortier colle pour poser à la fois au sol et au mur.

Inconvénients de la technique de pose de carrelage collée

Il faut surtout bien choisir sa colle et respecter toutes les préconisations du fabricant de carrelage et celles du fabricant de colle. Si la colle n’est pas adaptée à votre support ou à votre carreau, vous risquez des complications parfois difficiles à gérer !

L’inconvénient majeur réside dans le coût de la colle qui représente un budget assez conséquent puisque relatif à la grosse quantité de matière nécessaire (5 à 6 kg pour 1 m² environ).

Tarif de la technique de pose de carrelage collée

Comme pour la pose scellée, le budget de pose peut varier selon les spécificités du projet et des carreaux. Il faut compter 30 à 40 € du m² mais il ne faut surtout pas oublier, comme évoqué plus haut, le coût de la colle (au minimum 5 € le m²).

N’hésitez surtout pas à mettre en concurrence 2 ou 3 poseurs pour comparer les prix et surtout à leur demander quelques références de chantiers réalisés.

Pose de carrelage : la technique clipsée

La pose de carrelage clipsée est assez rarement utilisée. Elle nécessite un carrelage adapté à ce type de pose et il y en a assez peu sur le marché. Les carreaux clipsables sont facilement reconnaissables, ils sont présentés sur une trame plastique qui permet de les clipser entre eux facilement, sans colle.

La pose clipsée de carrelage peut être être assimilée à une pose flottante de parquet ou de revêtement de sol stratifié par exemple. On assemble les carreaux entre eux grâce au système d’assemblage entre les carreaux. Les joints sont directement intégrés aux carreaux.

Avantages de la technique de pose de carrelage clipsée

Le principal argument pour le choix d’une telle pose de carrelage est la facilité de réalisation. La pose clipsée est également beaucoup plus propre qu’une pose traditionnelle : pas de colle à étaler, pas de jointoiement à réaliser, etc.

Inconvénients de la technique de pose de carrelage clipsée

Il y a très peu de choix de carreaux en vente car peu de fabricants de carrelage se sont intéressés à ce système. Le choix des couleurs et aspects reste aussi très limité. Les prix de ces carreaux spéciaux restent du coup assez élevés (entre 40 et 50 €)

Enfin, le bruit à la marche est important dans la mesure où le carreau n’est pas solidaire du support. Ce peut être également un inconvénient non négligeable.

Tarif de la technique de pose de carrelage clipsée

La pose étant assez simple, ce type de carreaux peut être posé par un bon bricoleur. Si par contre vous faites appel à un professionnel, il faudra compter environ 20 € le m² pour la pose, hors détails et finitions imposés par la configuration de la pièce.

Zoom sur les tarifs de pose de carrelage

Globalement, quelle que soit la technique de pose choisie pour la réalisation de votre projet, ne négligez surtout pas le budget « équipement ». En effet, certains outils sont indispensables pour effectuer la pose d’un carrelage et cela représente parfois un budget conséquent.

Si vous souhaitez poser 20 m² une seule fois, le matériel ne sera pas amorti. Il sera plus économique de faire appel à un professionnel !

Lire l'article Ooreka
Carrelage

Carrelage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la pose, l'entretien et la rénovation
Télécharger mon guide
5 Réalisation des travaux