Fermer

Aménagement intérieur

Carrelage en pierre naturelle

Sommaire

  • Carrelage en pierre naturelle : le matériau noble par excellence
  • Avantages du carrelage en pierre naturelle
  • Inconvénients : une pose délicate pour les carreaux en pierre
  • Tableau comparatif des différents carrelages en pierre naturelle
  • Les finitions des carrelages en pierre naturelle

Le carrelage en pierre naturelle s'intègre avec panache dans nos intérieurs modernes et sa patine dans le temps apporte un cachet supplémentaire à une maison.

Carrelage en pierre naturelle : le matériau noble par excellence

Faire le choix d'un carrelage en pierre, c'est opter pour un carrelage authentique, un matériau noble, synonyme de solidité, de durabilité. Il offre toutes les nuances naturelles à travers la disparité des tons, la présence des veines, les irrégularités d'aspects.

Présente dans notre environnement naturel, la pierre est coupée de blocs extraits de carrières, elle est déclinable en 5 principaux types de pierre :

Chacune d'elles possède une grande palette de couleurs :

  • les grands classiques : teintes autour du blanc cassé et de l'ivoire ;
  • les tendances : noir, gris acier et anthracite ;
  • les notes de couleur : bleu, vert ou encore orange.
carrelage pierre

Avantages du carrelage en pierre naturelle

Le premier avantage du carrelage en pierre est sa très grande durabilité.

De plus, étant très bon conducteur de chaleur, la pierre est compatible avec un chauffage au sol. Contrairement au carrelage, la pierre ne sera pas froide au contact, sa température sera celle de la pièce, petit confort supplémentaire.

Enfin, la pierre consomme peu d'énergie pour sa mise en œuvre et l'impact sur la nature des extractions est largement réglementé faisant de l'industrie de la pierre une industrie écologique.

Inconvénients : une pose délicate pour les carreaux en pierre

D'un poids souvent lourd, il est souvent impossible d'envisager la pose de carrelage en pierre à l'étage, ce qui n'est pas le cas pour le grès et la terre cuite. En effet, le support de pose doit être étudié pour résister au poids.

Sa pose étant assez spécifique, il est préférable de faire appel à un professionnel, marbreur, « pierreux » ou poseur de pierres, qui maîtrisera par son expérience les méthodes et outils adaptés.

Souvent très poreuse, le carrelage en pierre naturelle nécessite après la pose un traitement :

  • hydrofuge (résistant à l'eau) ;
  • anti-tache ;
  • antigélif (contre le gel) suivant le climat.

Sur le marché, existent maintenant des traitements qui ne modifient pas la couleur de la pierre, et d'autres qui peuvent l'intensifier en lui donnant un aspect « noyé ».

Tableau comparatif des différents carrelages en pierre naturelle

Pour vous aider à choisir votre carrelage en pierre, voici un tableau récapitulatif pour comparer en un clin d'œil :

  Granit Marbre Pierre calcaire Ardoise Travertin
Formes possibles Dalles, carreaux, pavés Dalles, carreaux Dalles Dalles, carreaux
Couleur Grise, noire Toutes Dominante blanche avec nuances bleues, vertes, jaunes... Noire, grise, verte, ocre Dominante blanche avec nuances grises, beiges, orangées
Finition Adoucie Bouchardée Layée Polie Poli Coloré Vieilli Adoucie Bouchardée Layée Polie Lisse Clivée Polie Brossée Adoucie Vieillie
Résistance Très robuste Très dur mais sensible à l'eau et aux chocs Résistance moyenne Très robuste Résistance moyenne
Pose Scellée
Traitement Non Traitement hydrofuge + imperméabilisant Traitement hydrofuge Aucun Traitement hydrofuge à la pose
Entretien Facile (eau + savon)
Prix au m² 60 à 150 € 40 à 200 € 40 à 100 € 40 à 100 € 30 à 60 €

Les finitions des carrelages en pierre naturelle

La finition des carrelages en pierre naturelle va déterminer leur aspect esthétique, leur facilité d'entretien mais aussi leur résistance.

Pour la choisir, il faut bien sûr intégrer l'usage mais aussi le lieu où la pierre sera posée. Ces finitions peuvent être de plusieurs types :

  • Le polissage :
    • consiste à poncer la pierre avec des meules abrasives pour la rendre très lisse, jusqu'à la faire briller ;
    • fait ressortir la couleur et tend à faire disparaître les veines de la pierre ;
    • demande un entretien très régulier, sinon la brillance disparaît ;
    • inconvénient supplémentaire : rend le carreau glissant.
  • L'adoucissage :
    • consiste à un ponçage moins fin ;
    • laisse à la pierre un aspect plus mat, un peu plus granuleux ;
    • entretien plus facile et surface moins glissante.
  • Le bouchardage (la pierre est martelée), le layage (la pierre est striée de petites rainures), le flammage (la pierre est passée à la flamme) sont des finitions dites « brutes » car elles conservent ou donnent à la pierre un aspect volontairement rugueux.

Carrelage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la pose, l'entretien et la rénovation
Télécharger mon guide
Carrelage