Fermer

Aménagement intérieur

Sens de pose du carrelage

Sommaire

  • Sens de pose du carrelage
  • Évaluer le nombre de carreaux

Voici les étapes fondamentales à effectuer avant de vous lancer dans la pose du carrelage. Elles vous éviteront toute mauvaise surprise en cours de route et vous permettront d'obtenir un résultat final qui répond à votre attente.

Sens de pose du carrelage

Le choix du sens de pose du carrelage est important et déterminant.

Suivant le motif retenu, le carrelage pourra réduire ou agrandir la pièce, apporter une impression d'espace, relever le style de décoration ou au contraire le contrarier, ou atteindre l'équilibre des lignes.

Vous avez à votre disposition de nombreuses poses possibles, selon le lieu, la taille du carreau, sa forme et sa couleur.

sens type poses carrelage

Pose droite : tout simplement

La pose droite est l'alignement simple de carreaux de mêmes dimensions. La plus classique mais aussi la plus moderne, elle est souvent retenue dans la pose des grands formats.

Opus romain : la géométrie en fantaisie

La mise en œuvre en opus romain consiste à accoler des carreaux ou des dalles rectangulaires ou carrées mais de différentes dimensions. Le décalage s'opère dans la longueur mais aussi dans la largeur.

Ce type de pose du carrelage est souvent utilisé en extérieur.

Un damier au sol

La pose du carrelage en damier reproduit le motif du jeu de dames, une pose droite donc avec une alternance de carreaux de 2 couleurs différentes (ou davantage), une des deux étant souvent le noir.

Ou un tapis au sol

La pose en tapis permet de créer au sol, soit dans une entrée, soit au milieu d'une pièce un motif aux dimensions d'un tapis.

Délimiter de cette manière une zone où le carrelage de par sa couleur ou sa disposition va se démarquer très nettement par rapport au reste du carrelage et attirer l'œil comme un tableau pourrait le faire sur un mur.

Dessiner une frise

Cette pose consiste à intégrer un motif décoratif, une frise, dans un plan de carrelage plus important. Ce motif peut par exemple dessiner au sol un encadrement (bord du tapis évoqué au-dessus), ou un décor horizontal pour un carrelage mural.

Contrarier les joints

La pose à joints contrariés (ou à rupture de joints) est une pose droite de carreaux carrés identiques, présentant à chaque rangée un décalage d'un demi-carreau. Cette pose fréquente s'assimile à une pose droite moins sévère.

Cabochons par ci, cabochons par là !

Les cabochons, en général, sont de petites pierres fines et polies. Colorées et placées de façon régulière sur un carrelage, elles lui apportent rythme et originalité.

La pose du carrelage en diagonale

La pose en diagonale est une pose droite dont l'axe n'est pas celui de l'axe de circulation de la pièce, mais un axe perpendiculaire. Ce sens de pose apporte une belle perspective aux volumes.

La pose en bâtons rompus

Les carreaux de forme rectangulaire sont agencés l'un après l'autre , un carreau dans un sens puis un autre perpendiculaire à celui-ci. Cette pose originale reprend la pose ancienne de certains parquets : le bâton rompu.

La pose en chevrons

Il existe maintenant des carrelages qui imitent parfaitement les parquet en bois. Ainsi, vous pourrez trouver des carreaux usinés en point de Hongrie pour une pose en chevrons. 

La pose au gré de votre humeur

La pose en opus incertum laisse libre cours à votre imagination et vous permet de poser les carreaux comme bon vous semble selon les dimensions, couleurs et formes des morceaux de carreaux dont vous disposez.

Cette technique de pose du carrelage est souvent utilisée en extérieur, terrasses, bordures... Les joints sont volontairement plus larges et plus visibles.

Évaluer le nombre de carreaux

Pour évaluer le nombre de carreaux nécessaire pour la pose du carrelage, il faut :

  • mesurer la surface à carreler, sans tenir compte des joints et des coupes ;
  • pour une pose droite, il faut ajouter 5 % à cette surface à carreler ;
  • pour une pose du carrelage en oblique ou alternée, ajouter 10 %.
  • effectuer un calepinage :
    • Le calepinage consiste à dessiner le plan de pose détaillé en positionnant chacun des carreaux ou motifs de carreaux.
    • Il a pour but d'optimiser les coupes que vous devrez réaliser et ainsi de minimiser les pertes.
    • L'évaluation du nombre de carreaux nécessaires sera donc plus précise. Il est malgré tout conseillé d'en prévoir un peu plus, surtout si vous n'êtes pas réellement à l'aise avec la carrelette, la coupe générera forcément un peu de perte. Le calepinage va vous permettre également de représenter l'agencement de vos carreaux en cas de composition ou de motif particulier, avec les différentes formes ou couleurs et ainsi de valider votre projet sur la base plus concrète d'un schéma.
  • en complément, réaliser une pose du carrelage à blanc :
    • poser au sol, sans colle bien sûr, un nombre de carreaux qui vous permettra de vous donner une vue générale et bien représentative de votre pose finale.
    • tracer au sol les axes perpendiculaires de pose, cela vous aidera à les aligner.

Un carrelage réussi est un carrelage qui masquera les imperfections de la pièce ou de ses contours. L'œil ne doit pas être choqué. Sinon, prenez en compte le « quelque chose qui ne va pas », reprenez votre plan de pose du carrelage et adaptez-le jusqu'à ce que le regard ne soit plus arrêté.

Carrelage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la pose, l'entretien et la rénovation
Télécharger mon guide
Carrelage

Ces articles concernent aussi l'étape "Réalisation des travaux" :

Voir les 49 articles