Poser du carrelage mural

Écrit par les experts Ooreka
Poser du carrelage mural
© Fine Media

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le carrelage mural se pose sur un mur propre, sec, solide et parfaitement plat.

Lorsque le mur est prêt, c’est-à-dire que ses trous sont bouchés et qu’il a été nettoyé, voici les étapes pour poser le carrelage mural: préparez la colle, répartissez-la sur le mur et posez les carreaux.

Voir la vidéo : Pose du carrelage mural

Protégez la pièce

La pose d'un carrelage mural entraîne beaucoup de poussières et de saleté (éclaboussures de joints ou de colle, etc.).

Pour faciliter le nettoyage de finition et éviter d'abîmer les surfaces environnantes, il est préférable de protéger le sol et les meubles avant la pose. Cette étape vous fera gagner du temps lors du nettoyage du chantier et vous pourrez travailler plus sereinement.

Videz la pièce

Il est conseillé de vider la pièce au maximum de ses objets, de sa décoration et de ses meubles pour dégager de l'espace et pour protéger tous vos biens. Pensez aussi à enlever ou déboîter tout ce qui gêne sur le mur où vous poserez votre carrelage : étagères, prises, etc.

Protégez vos meubles et appareils

Pour tous les meubles et appareils que vous n’avez pas pu enlever de la pièce, vous pouvez les recouvrir avec :

  • des bâches de protection ;
  • des vieux draps ;
  • ou des films de type polyane.

À noter : disponible sous forme de rouleau, le film polyane est très facile à manipuler et à installer sur les appareils ou les meubles. Il existe en différentes épaisseurs. Comptez environ 30 € pour un rouleau de 160 m² de surface.

Protégez le sol

Les projections de colle à carrelage ou de joint sont fréquentes durant la pose du nouveau revêtement mural. Pour éviter de marcher dessus et d'avoir à tout décaper par la suite, prenez le temps de protéger votre sol.

Pour cela :

  • Posez des bâches, des draps ou couvertures usagées ou encore du film polyane sur les parties du sol étant susceptibles d’être salies.
  • Maintenez les éléments recouvrant le sol avec du ruban de masquage.
  • Fixez le ruban adhésif sur l’élément protecteur et sur les plinthes afin de ne pas abîmer le revêtement de votre sol.
  • Pensez à bien tendre les bâches pour éviter de vous prendre les pieds dedans.

Bon à savoir : les bâches et les films de protection sont disponibles dans le commerce en différentes dimensions. Comptez environ 3 € pour une bâche de 4 x 5 m.

Une fois votre pièce bien protégée, vous pouvez passer à la préparation de votre support (rebouchage, lessivage...) puis à la pose du carrelage mural.

Préparez le mur pour y poser du carrelage mural

Avant de poser du carrelage mural, vous devrez avoir préparé votre mur:

  • Pour poser du carrelage mural sur un mur en plâtre, vérifiez sa solidité et boucher ses éventuels trous et fissures.
  • Pour poser du carrelage mural sur un mur couvert de papier peint, retirez d'abord le papier peint.
  • Pour poser du carrelage mural sur un mur peint, commencez par poncer ou décaper la peinture.
  • Pour poser du carrelage mural sur un mur déjà carrelé, vous devez recoller les carreaux décollés et retirer les carreaux cassés.
  • Si vous posez votre carrelage sur un mur en ciment ou en parpaing , bouchez les éventuels trous et fissures avec du ciment ou de l'enduit de rebouchage. Puis nettoyez le mur. Il est prêt à être carrelé.

Calculez ensuite le nombre de carreaux dont vous aurez besoin et planifiez leur pose (c'est ce que l'on appelle le calepinage).

Choisissez les croisillons et le mortier-colle

Les croisillons

Les croisillons permettent de délimiter l’espacement des joints durant la pose du carrelage mural. La largeur des joints dépend de la dimension des carreaux:

  • Pour des carreaux de 10 cm de côté, prévoyez un espacement de 2 à 3 mm.
  • Pour des carreaux de 20 cm de côté, prévoyez un espacement de 3 à 5 mm environ.
  • Pour des carreaux de 30 cm de côté, prévoyez un espacement de 5 mm

Choisissez vos croisillons selon la largeur de joint que vous souhaitez.

Conseil: les croisillons peuvent être fournis en plaque. Dans ce cas, détachez-les avant de débuter la pose du carrelage pour gagner du temps durant la pose.

Le mortier-colle

On trouve différents types de mortier-colle (colle pour carrelage) adaptés selon le type carrelage que vous posez et les pièces que vous carrelez (terrasse, salle de bain, cuisine, etc.).

Choisissez votre mortier en fonction de la pièce que vous carrelez et du type de carrelage à poser.

Le mortier-colle est vendu prêt à l’emploi dans un seau, ou bien sous forme de poudre à délayer dans de l’eau.

1 Préparez le mortier-colle en poudre

  • Dans une auge, délayez la poudre dans de l’eau, en respectant les proportions indiquées sur l’emballage.
  • Mélangez avec un bâton, sans fouetter le mélange pour éviter d’emprisonner des bulles d’air. Malaxez lentement.
  • S’il vous faut préparer une grande quantité de colle, utilisez un malaxeur électrique ou une perceuse équipée d’un fouet-mélangeur, pour effectuer le mélange. Réglez le malaxeur ou la perceuse sur une vitesse lente.
  • Vous devez obtenir une pâte souple, assez liquide pour être travaillée mais pas trop pour ne pas qu’elle coule.

Si le mur que vous carrelez est en plâtre

Si le mur que vous carrelez est en plâtre

© Fine Media

Si le mur que vous carrelez est en plâtre:

  • Faites de petites encoches dans le mur à l’aide d’un griffoir (à défaut, on peut utiliser une truelle langue de chat). Elles permettront au mortier-colle de mieux adhérer.
  • Les encoches ne doivent pas être profondes.

2 Encollez le mur

Encollez le mur

© Fine Media

Une fois que le mortier-colle est prêt, encollez le mur:

  • Divisez le mur en surfaces de 1m² environ. Vous encollerez ces surfaces progressivement afin d’empêcher que le mortier-colle sèche avant que vous ayez posé tous les carreaux.
  • À l’aide d’une spatule, posez le mortier colle sur le premier carré, en couche uniforme de 1 cm environ.
  • Avec une taloche crantée, lissez puis striez la colle à la verticale et à l’horizontale. Cette opération permet aux carreaux de mieux adhérer.

3 Posez le premier carreau

Posez le premier carreau

© Fine Media

Une fois le mortier-colle réparti uniformément sur la surface et strié, posez le premier carreau:

  • Posez le premier carreau à l’emplacement que vous avez prévu durant l’étape du calepinage (planification de la pose du carrelage).
  • Appuyez légèrement sur le carreau pour le fixer.

Le carrelage mural se pose à partir du bas, en prenant appui sur un tasseau cloué. La mise en place de ce tasseau aura été faite au moment du calepinage.

Conseil: si les carreaux n’étaient pas stockés dans leur emballage, nettoyez-les avec une brosse et un chiffon légèrement humide pour les débarrasser de la poussière, avant de les poser.

4 Placez les croisillons

Placez les croisillons

© Fine Media

Posez les croisillons au niveau des coins supérieurs et inférieurs de chaque carreau afin de délimiter l’espacement prévu pour les joints de carrelage.

  • Enfoncez-les légèrement pour les fixer au mur.
  • Pensez à retirer les croisillons avant que la colle sèche complètement.

Note: vous pouvez acheter des croisillons qui peuvent être «noyés» dans le mortier.

5 Posez les carreaux entiers

Posez les carreaux entiers

© Fine Media

Une fois les croisillons placés aux coins du premier carreau, posez les carreaux suivants:

  • Posez les carreaux entiers selon l’ordre de pose que vous avez établi durant l’étape du calepinage.
  • Placez des croisillons aux coins de chaque carreau.
  • N’enfoncez pas trop les carreaux.
  • Nettoyez les éventuelles traces de colle sur le carrelage avec une éponge humide fréquemment rincée.
  • Lorsque vous avez posé tous les carreaux d’une même surface, encollez la surface suivante et continuez la pose des carreaux.
  • Une fois tous les carreaux entiers posés, il reste des espaces, au niveau des bordures, qu’il faudra recouvrir de carreaux coupés. Ne posez pas de mortier-colle sur les bordures avant d’avoir coupé les carreaux, car il risque de sécher.

6 Vérifiez la régularité du carrelage mural

Vérifiez la régularité du carrelage mural

© Fine Media

Vérifiez régulièrement la verticalité et l’horizontalité de votre travail à l’aide d’un niveau à bulle. Si les carreaux sont décalés, poussez-les doucement pour les aligner, en veillant à ne pas les tirer ou les enfoncer.

  • Munissez-vous d’un maillet en caoutchouc (un marteau entouré d’un chiffon conviendra également) et d’une batte en bois ou bien d’une planchette de bois.
  • Posez la batte (ou la planchette) en biais sur plusieurs carreaux à la fois.
  • Tapotez sur la batte avec le maillet pour mettre les carreaux au même niveau.

7 Collez les carreaux coupés

Une fois que vous avez posé l’ensemble des carreaux entiers, il reste des petits espaces sur le mur qu’on appelle les rives. Il vous faut couper certains carreaux pour les mettre à la taille nécessaire et carreler les rives.

Comment couper du carrelage?

Vous avez la possibilité de couper le carrelage de façon manuelle, avec des pinces spéciales, ou bien à l’aide d’une machine: une carrelette, une meuleuse d’angle ou bien un coupe-carreaux électrique.

Posez les carreaux coupés

Les carreaux coupés, ou carreaux de rive, sont ceux que l’on pose pour recouvrir les petits espaces restants une fois que tous les carreaux entiers ont été posés.

Encollez le dos des carreaux de rive:

  • À l’aide d’une taloche crantée, posez la colle au centre du carreau coupé.
  • Répartissez la colle en faisant des stries avec la taloche.
  • Posez les carreaux dans l’emplacement prévu.
  • Enfoncez-les légèrement pour les coller.
  • Placez des croisillons aux coins des carreaux. Si nécessaire, coupez les branches des croisillons pour les raccourcir, vous pourrez ainsi les placer plus facilement entre les carreaux.
  • Posez une batte en bois en biais sur les carreaux et tapotez avec un maillet en caoutchouc pour les mettre au niveau du reste du carrelage.
  • Une fois que vous avez achevé de poser du carrelage mural, laissez sécher. Il faut attendre en moyenne entre 24 h et 48h pour que le mortier-colle soit complètement sec.

8 Réalisez les joints de carrelage

Réalisez les joints de carrelage

© Fine Media

Les joints permettent d’assurer l’étanchéité du carrelage. Il est important de jointoyer le carrelage correctement: l’eau s’infiltre facilement dans un carrelage non étanche, et les carreaux risquent de se décoller.

Matériel pour poser du carrelage mural

Imprimer
Mortier-colle ou colle pour carrelage

Mortier-colle ou colle pour carrelage

environ 20 € pour 25 kg

Taloche crantée ou spatule crantée

Taloche crantée ou spatule crantée

7 € environ

Truelle

Truelle

à partir de 4 €

Niveau à bulle

Niveau à bulle

à partir de 2 €

Maillet en caoutchouc ou marteau

Maillet en caoutchouc ou marteau

4 € environ

Batte ou planchette en bois

Batte ou planchette en bois

10 € environ

Croisillons à joints

Croisillons à joints

2 € environ

Seau de maçon

Seau de maçon

environ 8 €

Malaxeur électrique

Malaxeur électrique

130 € environ, location possible

Auge de maçon

Auge de maçon

2 € environ

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
patricia rigot

isosec spécialiste du traitement de l'humidité | isosec assechement

Nouvel expert

patrice dupuis

consultant | consult'eau

Expert

denis placo

fabricant de matériaux à base de plâtre (plaques, doublages, plafonds, carreaux, | conseiller placo

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !