Sommaire

Calepinage du carrelage au sol

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Voir en vidéo Télécharger la fiche

Le calepinage consiste à établir un ensemble de dessins comportant les indications qui orienteront et planifieront la pose du carrelage. Le calepinage permet notamment de déterminer le nombre, l’emplacement et l’ordre des carreaux, et l’implantation des joints.

Le calepinage est une étape essentielle à réaliser avant même l’achat du carrelage.

Vous commencerez donc par calculer le nombre de carreaux nécessaires pour carreler le sol. Puis vous déterminerez un point de départ pour les tracés : il peut s’agir d’un angle mais il est recommandé de partir du centre de la surface à carreler.

Une fois le point de départ déterminé, vous tracerez les repères au sol, au moyen d’un cordeau à poudre. Puis vous ferez une pose à blanc (sans coller les carreaux) de deux rangées perpendiculaires de carreaux, qui permettra d’ajuster le placement des carreaux et de prévoir les découpes.

Voir la vidéo : Calepinage du carrelage au sol

1. Calculez le nombre de carreaux nécessaires

Commencez par mesurer les dimensions de la pièce ou de la surface que vous allez carreler.

Faites un croquis de la pièce ou de la surface à carreler en respectant une échelle (par exemple, 1 carreau sur le papier équivaut à 25 cm) : cela permet de reporter les mesures et de planifier la pose plus facilement.

Déterminez le nombre de carreaux nécessaires pour carreler le sol. Pour cela, mesurez la surface à carreler en m ² :

  • Si la surface n’est pas un rectangle simple, divisez-la en aires rectangulaires, mesurez-les, et additionnez-les.
  • Si besoin, faites un croquis pour vous aider à bien diviser la surface. Et s’il y a des angles qui ne sont pas droits, essayez de les isoler dans des triangles rectangles.
  • Dans le cas d’une forme circulaire, le moyen de plus simple pour calculer une estimation de la surface est de prendre la surface du carré ou du rectangle qui contient la forme circulaire.

Calculez la surface d’un carreau en m² (longueur × largeur).

Il ne vous reste plus qu’à faire la division suivante :

Surface à carreler en m² ÷ surface d’un carreau en m² = nombre de carreaux

Prévoyez d’acheter 10% de carreaux supplémentaires pour pouvoir remplacer les carreaux défectueux ou cassés. Faites le calcul suivant :

Nombre de carreaux × 1,1 = nombre de carreaux à acheter

2. Privilégiez la pose centrée

  • Les angles ou les murs ne sont pas forcément droits. Il est donc recommandé de commencer la pose à partir du centre de la pièce.
  • Si le carrelage au sol doit faire une figure, la pose centrée est impérative pour bien cadrer le motif dans la pièce.
  • Si la pièce ne comporte pas d’angle droit, il faut également procéder à une pose centrée.
  • Dans les autres cas, il est possible de commencer la pose à partir d’un des angles droits de la pièce, de préférence en partant de l’angle le plus loin de la porte.

3. Repérez le point de départ de la pose

Si vous prévoyez de poser le carrelage à partir du centre de la surface à carreler, il faut tracer au préalable les médianes, c’est-à-dire les deux droites perpendiculaires qui se croisent au centre de la pièce :

  • Si votre pièce est carrée ou rectangulaire, mesurez les murs pour en déterminer le milieu, vous tracerez les médianes à partir de ces repères (il s’agit des deux droites qui passent par le centre de la pièce en formant un angle droit).
  • Si la pièce que vous carrelez n’est pas carrée ou rectangulaire :
    • Tracez les principales diagonales pour en déterminer le centre.
    • À partir de ce point, vous déterminez deux axes perpendiculaires, dont l'un sera parallèle à l'un des murs principaux de la pièce.
  • Pour vous aider, tracez les lignes au sol à l’aide d’un cordeau à poudre.

4. Tracez vos repères au sol avec un cordeau à poudre

Le cordeau à poudre est utile pour effectuer rapidement des tracés précis et parfaitement droits sur le sol.

Le cordeau à poudre, ou cordeau à tracer, est un boîtier qui contient une corde et qu’on remplit d’une poudre (de couleur bleue en général). Il permet de tracer rapidement des lignes au sol sans utiliser de règle.

Il faut être deux pour utiliser un cordeau à poudre :

  • Marquez des repères au sol qui permettront de faciliter le tracé des lignes.
  • Déroulez le cordeau et positionnez-le en suivant les repères que vous avez marqués au sol.
  • Maintenez fermement le cordeau des deux côtés.
  • Tirez le cordeau vers le haut pour le pincer.
  • Relâchez-le brusquement afin qu’il dépose un trait de poudre au sol, la ligne est tracée.

Les 2 droites ainsi tracées correspondant autant que faire se peut aux médianes de la pièce vous serviront de repères pour débuter votre pose au centre.

Si vous prévoyez des jeux de couleur ou une mosaïque, numérotez les carreaux

Si votre carrelage comporte plusieurs couleurs ou bien une mosaïque avec des motifs, reportez sur votre croquis initial les tracés que vous avez faits au mur. Puis colorez les carreaux de votre dessin. Le calepinage vous permet de voir le motif que vous allez réaliser.

Numérotez ensuite l’ordre de pose des carreaux sur votre croquis. Le croquis permettra de vous guider et d’éviter des erreurs lors de la pose du carrelage.

Numérotez enfin les carreaux au dos selon l’ordre dans lequel ils seront posés, et assemblez-les en autant de piles que de couleurs de carrelage.

Les premiers carreaux à poser se trouveront en haut de la pile et, inversement, les derniers seront en bas.

5. Faites une pose à blanc

Une fois le point de départ déterminé, il est conseillé d’effectuer une pose à blanc (sans coller les carreaux) de deux rangées perpendiculaires de carreaux.

  • Une fois le premier carreau placé dans l’angle des perpendiculaires au centre, posez à blanc les rangées de carreaux le long de chaque axe, de mur en mur. Vous quadrillez ainsi la surface à carreler.
  • Remplissez ensuite chacune des quatre zones en partant du centre.
  • Posez d’abord tous les carreaux entiers. Pour combler les rives (c’est-à-dire les bordures qui ne sont pas couvertes par des carreaux entiers), vous ferez les coupes nécessaires une fois que les carreaux entiers auront été collés.
  • N’oubliez pas de poser les croisillons entre les carreaux, ils permettent de prendre en compte l’épaisseur des joints.

La pose à blanc permet :

  • d’avoir un aperçu du résultat une fois la pose achevée ;
  • de déterminer le nombre de carreaux à couper ;
  • d’effectuer des modifications dans l’ordre de pose si cela est nécessaire (éviter un grand nombre de coupes, obtenir un résultat plus symétrique, centrer une mosaïque...).

6. Débutez la pose du carrelage

Une fois l’étape du calepinage achevée et les tracés réalisés, préparez le mortier-colle, encollez le sol et débutez la pose.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel pour faire le calepinage pour le sol

Imprimer
Cordeau à tracer

Cordeau à tracer

À partir de 4 €

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Papier + crayon

Papier + crayon

Déjà possédés

Calculatrice

Calculatrice

À partir de 3 €

Carrelage

Carrelage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la pose, l'entretien et la rénovation
Télécharger mon guide
5 Réalisation des travaux