Fermer

Aménagement intérieur

Sommaire

  • Quel carrelage pour un escalier ?
  • Étape 1 : Mesurez la surface des marches
  • Étape 2 : Mesurez la surface des contre-marches
  • Étape 3 : Calculez le nombre de carreaux nécessaires
  • Étape 4 : Faites un croquis de l'escalier à carreler
  • Étape 5 : Choisissez un point de départ pour la pose du carrelage
  • Étape 6 : Déterminez l'ordre de pose des carreaux
  • Étape 7 : Fabriquez une règle de gabarit
  • Étape 8 : Tracez des repères
  • Étape 9 : Posez le carrelage
Carreler un escalier - Escalier

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L'escalier est un espace délicat à carreler, car vous devez procéder marche par marche et en plusieurs étapes.

Le calepinage est une étape déterminante pour carreler un escalier, l'étape du calepinage permet de calculer le nombre de carreaux nécessaires pour carreler un escalier, de planifier et de faciliter la pose des carreaux.

Voici le matériel et les étapes à suivre pour carreler un escalier.

Quel carrelage pour un escalier ?

Le carrelage est classé selon sa résistance, d'après le classement UPEC qui prend en compte 4 critères : Usure, Poinçonnement, résistance à l'Eau, résistance aux agents Chimiques courants. Ces lettres sont suivies d'indices croissants, compris entre 1 et 4, correspondant à des niveaux de résistance. Le classement UPEC pour le carrelage d'un escalier est le suivant : U2S* P2 E1 C0.

Tout comme l'entrée, l'escalier est un lieu de passage très fréquenté. Il convient donc de choisir un carrelage résistant. Le grès est une option intéressante :

  • le grès étiré est tout particulièrement adapté, car très résistant ;
  • évitez le grès émaillé, qui ne résiste pas bien aux passages trop fréquents.

Un autre critère de choix est la facilité d’entretien. Si votre escalier est un lieu de passage très utilisé, mieux vaut choisir une teinte grise afin que les salissures soient le moins visibles possible.

1. Mesurez la surface des marches

Calculez la surface de la totalité des marches :

  • Mesurez la longueur de l'escalier.
  • Mesurez la largeur d'une marche. Si l'escalier comporte des marches de différentes largeurs, mesurez la marche la plus large.
  • Calculez ensuite la surface des marches :
Longueur de l'escalier × Largeur d'une marche = Surface à carreler
  • Si l'escalier n'est pas droit, par exemple s'il comporte un angle, divisez la surface pour calculer la surface de chaque portion.

2. Mesurez la surface des contre-marches

Une contre-marche est l'espace vertical entre deux marches.

Calculez la surface des contre-marches :

  • Mesurez la hauteur de l'escalier.
  • Mesurez la largeur d'une marche. Si l'escalier comporte des marches de différentes largeurs, mesurez la marche la plus large.
  • Calculez ensuite la surface des contre-marches :
Hauteur de l'escalier × Largeur d'une marche = Surface à carreler

3. Calculez le nombre de carreaux nécessaires

Mesurez la longueur et la largeur d'un carreau de carrelage puis calculez le nombre de carreaux nécessaires pour carreler un escalier.

  • Calculez la surface d'un carreau en m² :
Longueur × Largeur = Surface d'un carreau
  • Additionnez la surface des marches à celle des contre-marches pour obtenir la surface totale à carreler.
Surface des marches + Surface des contre-marches = Surface totale à carreler
  • Divisez la surface totale à carreler par la surface d'un carreau pour trouver le nombre de carreaux dont vous aurez besoin.
Surface totale à carreler ÷ Surface d'un carreau = nombre de carreaux nécessaires

Prévoyez d'acheter 20 % de carreaux supplémentaires, vous pourrez ainsi remplacer les carreaux endommagés ou cassés.

Nombre de carreaux nécessaires × 1.2 = Nombre de carreaux à acheter

4. Faites un croquis de l'escalier à carreler

Sur une feuille de papier à petits carreaux, faites un croquis à l'échelle de l'escalier à carreler (par exemple, un carreau sur le papier équivaut à 5 cm).

  • Dessinez une vue à plat de l'escalier (voir schéma ci-dessus).
  • Reportez la position des marches et des contre-marches sur le croquis.

5. Choisissez un point de départ pour la pose du carrelage

Lorsque vous carrelez un escalier, pensez qu'une fois la pose finie, vous ne pourrez pas emprunter l'escalier pour sortir avant que le mortier-colle ne soit complètement sec (il faut attendre en moyenne 24 heures).

Pensez donc à débuter la pose du carrelage par le haut de l'escalier si la sortie se trouve en bas (ou inversement).

6. Déterminez l'ordre de pose des carreaux

La pose du carrelage dans un escalier s'effectue en trois temps. Carrelez une marche à la fois.

Commencez la pose par le nez de marche en carrelage

  • Prévoyez de poser les carreaux nez de marche entiers en partant du centre et en allant vers les bords.
  • Prévoyez de disposer les carreaux coupés au niveau des bords.

Carrelez ensuite la marche

  • Prévoyez de commencer la pose au niveau des nez de marche et de finir au niveau des contre-marches.
  • Vous poserez d'abord les carreaux entiers, en commençant la pose à partir du milieu de la marche.
  • Vous poserez ensuite les carreaux coupés sur les côtés des marches et au niveau des contre-marches.

Carrelez enfin la contre-marche

  • Prévoyez de commencer la pose à partir du nez de marche et de finir au niveau des marches.
  • Vous poserez d'abord les carreaux entiers en partant du milieu de la contre-marche.
  • Vous finirez la pose par les carreaux coupés que vous disposerez au niveau des marches et sur les bords.

7. Fabriquez une règle de gabarit

Posez un tasseau de bois sur une table ou bien sur le sol :

  • Alignez une rangée de carreaux avec les croisillons le long d'un tasseau en bois : ce tasseau servira de règle. Choisissez un tasseau d'une longueur égale à la largeur des marches.
  • À l’aide d’un crayon gras, reportez la position des carreaux sur le tasseau, en respectant les espacements des croisillons : vous obtenez une baguette de bois graduée à la taille des carreaux. C’est la règle de gabarit.

8. Tracez des repères

Tracez des repères sur les marches et les contre-marches. Ces repères vous guideront durant la pose du carrelage et vous permettront de déterminer quels carreaux devront être coupés.

La pose du carrelage débute toujours à partir d'un angle droit.

  • Avec une règle et un feutre, tracez les droites perpendiculaires qui passent par le milieu des marches.
  • Tracez également les droites perpendiculaires qui passent par le milieu des contre-marches.
  • Avec la règle de gabarit, repérez les rangées verticales de carreaux en partant du centre :
    • Si les espaces de bordure (les « rives ») font moins d'un demi-carreau de largeur, vous pouvez commencer à tracer les repères.
    • Si les espaces de bordure du mur font plus d'un demi-carreau de largeur, décalez votre règle de gabarit pour centrer un carreau sur l'axe central de la marche et/ou de la contre-marche. En partant de ce nouveau repère, les espaces de bordure feront moins d'un demi-carreau.
    • Tracez alors les repères.
  • Repérez ensuite les rangées horizontales sur les marches et les contre-marches, toujours à partir du nez de marche.
    • Les carreaux coupés se trouveront à l'angle entre les marches et les contre-marches.
    • Tracez les repères avec un feutre.

En traçant les repères, vous déterminez quels carreaux doivent être coupés. Vous pouvez couper les carreaux de façon manuelle (pince à céramique, scie, carrelette) ou bien avec une machine (coupe carreau ou meuleuse d'angle).

9. Posez le carrelage

Avant de vous lancer dans la pose de votre carrelage, prenez le temps de planifier vos travaux. L'idéal pour pouvoir continuer à emprunter votre escalier est de :

  • poser vos carreaux en deux temps ;
  • et de travailler une marche sur deux.

Concrètement :

  • Les premiers jours, vous pouvez utiliser les marches non carrelées pour circuler : le respect du temps de séchage de 24 h de celles déjà carrelées est primordial.
  • Une fois les premières marches carrelées bien sèches, vous pouvez procéder à la pose des restantes tout en marchant sur les plus anciennes.
  • En ce qui concerne le sens de la pose, vous pouvez commencer soit par le haut de l'escalier, soit par le bas : le plus simple est de carreler du haut vers le bas, ce qui vous évite de marcher sur les marches fraîchement carrelées pour pouvoir carreler les suivantes.

Une fois que vous avez planifié la pose du carrelage et coupé les carreaux. Préparez le mortier-colle et posez le carrelage. La technique pour carreler les marches et les nez de marches est la même que celle employée pour poser du carrelage au sol. La technique pour carreler les contre-marches est la même que celle employée pour poser du carrelage mural.

Matériel pour carreler un escalier

Imprimer
Auge

Auge

À partir de 2 €

Croisillons

Croisillons

2 € environ

Fil à plomb

Fil à plomb

Environ 5 €

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Mortier colle

Mortier colle

Environ 20 € pour 25 kg

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Règle aluminium 2 m

Règle aluminium 2 m

Environ 15 €

Spatule crantée

Spatule crantée

3 € environ

Tasseau

Tasseau

À partir de 5 €

Truelle

Truelle

À partir de 4 €

Carrelage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la pose, l'entretien et la rénovation
Télécharger mon guide
Carrelage

Faire appel à un professionnel pour réaliser les travaux

Magasins de bricolage 

Professionnels du carrelage et dallage 

Ces articles concernent aussi l'étape "Réalisation des travaux" :

Voir les 49 articles